(à dormir debout)

 Elle attend cent ans, sans impatience et son prince est là.
Le tombeau de cristal et le suaire entre-ouvert découvrent une peau blanche comme neige : un vrai miracle. Vite mon prince plus de préliminaire, ouvre ta chevillette et dénoue l’aiguillette, baise la lentement car voilà plus d’un bail qu’elle espère la pauvrette :  L’inhumanisation.

 Mais elle est froide et bien engourdie, et déjà la migraine et tout le saint frusquin.
Bon prince tu t’esquive dans la foret profonde et laisse Bianca aux nains …D’illustres inconnus, qui veilleront sur elle jusqu’à la saint glinglin.

124
étude pour le mausolée de blanche neige plâtre 0.6 x 0.6 x 0.8 m
123
une autre étude pour le tombeau de blanche neige plâtre/verre 0,8 x 0,6 x 0,4 m

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s